OBSERVER – RÉFLÉCHIR – AGIR

Observer et Réfléchir avant d’Agir.

OBSERVER – RÉFLÉCHIR – AGIR

 Assemblée générale du 14 juillet 2019 C’est grâce à vous tous donateurs, parrains et marraines, partenaires, bénévoles que nous conservons ce même enthousiasme, cette même détermination d’agir pour un monde plus solidaire, plus humain, pour vivre ensemble nos différences. Ces 10 années d’action nous ont permis de faire renaître l’espoir là où il manquait le plus. Mais il reste tant à faire ! Il est impératif d’utiliser toute l’expérience accumulée pendant toutes ces années pour garder cette volonté de toujours faire plus et mieux. La réussite d’un projet dépend avant tout de la compréhension et du partage réciproque des idées et des expériences.

 Ceci nécessite une grande confiance entre tous, mais une confiance qui doit garder les yeux ouverts. Cette conception de l’écoute des idées et des propositions de chacun peut seule nous conduire à une collaboration efficace et fraternelle. Nous aimons beaucoup rappeler la justesse et la pertinence de nombreux dictons africains comme celui-ci : Seul on va plus vite mais à plusieurs on va plus loin ! Nous citons souvent une rencontre qui a modifié en profondeur notre vision des choses.

Au début de notre aide aux femmes, orphelins, enfants de rue, handicapés,  du Togo, nous avons beaucoup écouté les membres de leur communauté. Ils comprenaient que la seule solution pour ne plus subir la marginalisation que leur imposait l’ethnie Bantoue résidait dans la possibilité de s’émanciper par l’éducation. Pour cela, ils ont appliqué la méthode ORA. Trois lettres pour trois mots : Observer – Réfléchir – Agir Cette méthode donne des résultats si probants que nous avons décidé de l’appliquer nous-mêmes, tant pour l’étude de projets que pour leur mise en place et leur évaluation.

 Et cela avec bonheur ! En effet, face à l’urgence, l’émotion et l’envie d’être utiles immédiatement nous font trop souvent prendre les choses à l’envers. Nous sommes tentés d’agir vite, sans observer ni réfléchir auparavant. Cela conduit facilement à des erreurs dommageables. Depuis cette rencontre, nous sommes vigilants sur ce qui doit devenir un réflexe, celui du bon médecin urgentiste qui prend ce temps indispensable pour Observer et Réfléchir avant d’Agir.

Pour la survie de notre planète, essayons d’adopter cette méthode de bon sens. Acceptons cette idée que les idées de chacun peuvent faire progresser les choses lorsqu’elles sont écoutées, discutées, confrontées, évaluées et ensuite partagées. Merci à toutes et à tous de nous suivre sur ce chemin de justice et de partage fraternel.

  Président EYOU Yao François

Translate »